Embonpoint ou en bonne santé?

Publié par Nathalie Chicoine le

Saviez-vous que le poids de votre animal affecte directement sa longévité et sa qualité de vie? Des kilos en trop peuvent nuire à sa santé et augmenter considérablement les risques de maladie de toutes sortes.

APPRENEZ À RECONNAÎTRE LES SIGNES
Bien des propriétaires ne sont pas conscients que leur animal préféré a accumulé un surplus de poids. Pour en avoir le coeur net, voici un test simple en trois étapes. Si votre compagnon échoue, consultez votre vétérinaire ou votre conseiller en nutrition animale afin de prendre les mesures appropriées.

Cage thoracique
En plaçant vos pouces sur sa colonne vertébrale, faites glisser vos mains le long de sa cage thoracique en pressant légèrement. Si vous ne palpez pas facilement ses côtes, votre animal est trop gras.
Abdomen
Examinez votre compagnon de côté : son ventre doit être légèrement relevé derrière la cage thoracique. Si vous constatez que son abdomen s'affaisse, votre animal est trop gras.
Vue d'en haut
Placez-vous au-dessus de votre chat ou de votre chien alors qu'il est en position debout. Si sa taille n'est pas nettement marquée (en forme de sablier), votre compagnon est bel et bien trop gras.

PS : le même principe s'applique pour les chats

LE MAINTIEN DU POIDS IDÉAL
Il est important d'encourager un animal auquel on tente de faire perdre du poids et de jouer davantage avec lui. L'exercice physique s'avère déterminant dans la perte de poids. Tout comme nous, votre animal sera bien plus enclin à faire de l'exercice en compagnie d'une personne qui l'entraîne et qui l'encourage. Pour maintenir un poids santé, on recommande 3 périodres d'exercice quotidien de 15 à 20 minutes pour un chien, et 2 pour un chat.

LES FAITS
Un chat ou un chien est considéré comme obèse lorsqu'il pèse 20% de plus que son poids idéal. Ainsi, un surplus de 1kg pour un chat de 5kg, ou de 2kg pour un chien de 10kg, correspond à un excès de poids de 15kg pour une personne pesant 75kg. Il est donc important, lorsque vous nourrissez votre compagnon, de lui servir seulement la quatité recommandée par le vétérinaire ou par votre conseiller en alimentation animale. En général, il ne faut pas se fier uniquement aux indications de l'emballage. Dans le cas d'aliments secs, utilisez une tasse à mesurer afin d'éviter la suralimentation.

Selon l'AAFCO (Association of American Feed Controls), les aliments "légers" doivent se conformer aux critères suivants :

-Aliments secs : Pas plus de 3100 calories (formule canine) et 3250 calories (formule féline) par kilogramme d'aliments léger à l'état sec.

-Nourriture en conserve : Pas plus de 900 calories (formule canine) et 950 calories (formule féline) par kilogramme de nourriture légère en conserve.

Une grande variété d'aliments pour animaux familiers offerts sur le marché se targuent d'être amaigrissants ou formulés pour le "contrôle de poids". Cependant, tous ne répondent pas aux exigences requises. Assurez-vous de toujours bien vérifier avant d'acheter ces produits. Une autre solution peut consister à simplement diminuer la quantité de nourriture que l'on donne à son animal.

SOUTIEN PROFESSIONNEL
Des examens de santé réguliers chez votre vétérinaire, un programme d'exercice quotidien et de la nourriture de qualité supérieure recommandée par les vétérinaires et les conseillers en alimentation animale, voilà autant d'excellentes façons d'aider votre animal à être heureux et en bonne santé.

Source : Magazine Animal